La traduction littéraire : Harry Potter

books-791923_1920Les romans Harry Potter de J.K. Rowling, véritables phénomènes de la littérature jeunesse, ont été traduits dans des dizaines de langues (80 langues d’après Wikipédia). Or, les traducteurs n’ont pas tous adopté les mêmes stratégies pour retranscrire l’univers riche et complexe créé par son auteure ; certains ayant préféré rester le plus proche possible des termes originaux, tandis que d’autres (en français par exemple) ont « inventé » des termes pour offrir une adaptation plus locale au public cible.

C’est un véritable cas d’école fascinant que l’on aborde logiquement en école de traduction. J’ai moi-même eu des cours sur ce thème à l’époque de mon double master en traduction à l’université Monash.

Envie d’en savoir plus ? Gulli s’en charge avec un entretien très intéressant !

Dans cette courte interview, le traducteur français, Jean-François Ménard nous livre ses secrets à propos des traductions des noms propres. Tiens, pourquoi a-t-il utiliser le mot « Moldu » pour désigner tous ceux qui n’étaient pas des sorciers ?

N’hésitez pas à consulter les autres vidéos publiées par la maison d’édition Gallimard sur sa chaîne YouTube :

Grand spécialiste de la littérature anglo-saxonne, Jean-François Ménard fut l’un des premiers lecteurs de « Harry Potter » à qui il a consacré 10 ans de sa vie. Il parle de son travail de traduction, de l’écriture de J. K. Rowling, de la destinée de cette œuvre littérairehors-norme, de la portée sociologique et transgénérationnelle de la saga, de l’influence de « Harry Potter » sur la création romanesque depuis.

Le métier de traducteur juridique

Vous recherchez un professionnel de la traduction pour prendre en charge vos documents de nature juridique ?

Le Village de la Justice a publié un article qui pourra vous intéresser:

http://www.village-justice.com/articles/traduction-juridique-enjeu,9051.html

Voici un point à retenir:

Traduire un contrat anglais en français implique de passer du droit anglo-saxon au droit romain, et consiste à faire coïncider les principes des deux systèmes, parfois éloignés.

Atouts indispensables :

Connaissances techniques et pointues

Maîtrise des langues concernées (texte source et texte cible)

Compétences rédactionnelles de haut niveau

 

Présentation du métier de traducteur

Pour ceux et celles qui se destinent à une carrière dans les langues, sachez qu’il existe un vaste éventail de métiers pouvant répondre à vos attentes et aspirations (traducteur, interprète, localisateur, guide-interprète, professeur, linguiste, etc.). Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter ce site en cliquant ici.

Le traducteur transpose un texte d’une langue à une autre. Il doit à la fois respecter la forme et le fond des textes qui lui sont confiés.

Je vais parler plus particulièrement de la profession qui est la mienne : la traduction. C’est une activité professionnelle riche dans sa diversité et épanouissante dans son exercice, en effet, la majorité des traducteurs sont à leur compte, ce qui permet de bénéficier d’une liberté certaine.

Ce métier requière des qualités spécifiques pour s’inscrire dans la durée et pour que le traducteur puisse en vivre.

Sens de la précision, grande rigueur et endurance.

Discipline et application sont indispensables pour diriger son activité et la rendre rentable. Il faut aussi posséder un sens de la polyvalence prononcé car la traduction ne sera que l’une des nombreuses tâches à traiter : compta, finance, prospection, présence en ligne, etc. Il est vital d’avoir un esprit indépendant, mais également les pieds sur terre pour mener tout de front.

Regardez ce témoignage d’une traductrice indépendante pour en découvrir un peu plus sur les différentes composantes du métier : http://www.youtube.com/watch?v=RizypmyjGpw

Je conseille également les vidéos suivantes enregistrées lors de l’Intervention à la Cité des Métiers des Côtes d’Armor à Ploufragan le 24/10/2013 sur les métiers de Traducteur et d’Interprète.

Partie 1 Présentation du métier : http://youtu.be/160BDYe0Qzw

Partie 2 Formations : http://youtu.be/NWQh5AMaY3w

Partie 3 La rémunération : http://youtu.be/6_9RJKHc7Ec

Partie 4 Reconnaissance et définition métiers : http://youtu.be/7QpIv1IkdbU

Partie 5 Situations d’exercice : http://youtu.be/eUW-ccvfls0

Partie 6 Évolutions et perspectives d’emploi : http://youtu.be/CDr6NzgjHYM