Le métier de traducteur juridique

Vous recherchez un professionnel de la traduction pour prendre en charge vos documents de nature juridique ?

Le Village de la Justice a publié un article qui pourra vous intéresser:

http://www.village-justice.com/articles/traduction-juridique-enjeu,9051.html

Voici un point à retenir:

Traduire un contrat anglais en français implique de passer du droit anglo-saxon au droit romain, et consiste à faire coïncider les principes des deux systèmes, parfois éloignés.

Atouts indispensables :

Connaissances techniques et pointues

Maîtrise des langues concernées (texte source et texte cible)

Compétences rédactionnelles de haut niveau

 

Advertisements

Le pouvoir de la langue maternelle

La langue maternelle influe sur le développement

Une nouvelle étude menée par l’Université McGill et l’Institut neurologique de Montréal (tous deux implantés au Canada) a permis de démontrer qu’une exposition même très précoce et très brève à la langue maternelle avait une incidence sur la façon dont le cerveau traite les sons d’une deuxième langue ultérieurement, et cela, même si l’on ne reparle plus jamais la première langue.

(Traduction personnelle d’une brève publiée dans le n° 709 du magazine Vocable en espagnol)WP_20160112_002

Événement : « Traduire l’Europe » à Expolangues (Paris)

Du 5 au 7 février, le Parc des expositions (Porte de Versailles à Paris) proposera un événement spécial consacré au monde de la traduction et aux programmes de mobilité européens.

Des animations et des ateliers divers seront proposés:

  • sous-titrage,
  • programmes de mobilité européens (Erasmus+),
  • interprétation en langue des signes,
  • traduire le sport/les jeux vidéos/la littérature ado,
  • concours et stages dans les institutions européennes,
  • jeux d’éveil aux langues,
  • métiers de l’interculturel,
  • interpréter pour l’Europe,
  • terminologie,
  • métier de juriste-linguiste

Pour tout complément d’information et pour obtenir le programme complet, rendez-vous sur le site http://ec.europa.eu/france/news/traduire_l_europe_fr.htm

Petit guide de l’acheteur de traductions

Cherchez-vous à élargir la présence de votre entreprise au marché international ? Dans ce cas, il est dorénavant essentiel que vous vous internationalisiez aussi sur le plan linguistique. Si vous vous adressez à votre nouveau public dans sa propre langue, vous aurez plus de chances de le séduire et de vous implanter avec succès. Pour cela, il vous faut traduire, entre autres, vos brochures, votre site Web, votre blog, et même votre communication sur les réseaux sociaux !

Pour une communication internationale réussie, il est indispensable que vous vous posiez toutes les bonnes questions en amont. La première impression est cruciale, alors mettez toutes les chances de votre côté et sollicitez les services d’un traducteur qualifié et compétent.

La traduction de vos supports est un investissement, et non un coût.

Dans ce sens, la Société française des traducteurs (SFT) a élaboré un petit guide de l’acheteur très complet et informatif. Pour le consulter, veuillez cliquer ici.

La traduction de vos documents ne consiste pas uniquement à changer des mots d’une langue à une autre. Toute une stratégie doit être mise en place pour garantir une communication efficace, ciblée et adaptée à votre nouveau public. Que ce soit au niveau des slogans, des images ou du style de rédaction, vos documents doivent être soignés et refléter avec précision l’image de votre société. Cela exige une véritable collaboration entre le traducteur et l’entreprise qui s’ouvre à l’international.

Vous voulez vous donner une image internationale ? Bannissez l’approximation. Car dans de nombreuses cultures, les gens n’apprécient guère qu’on déforme leur langue. Charmant ? Non, ils trouvent ça méprisant.
 

Présentation du métier de traducteur

Pour ceux et celles qui se destinent à une carrière dans les langues, sachez qu’il existe un vaste éventail de métiers pouvant répondre à vos attentes et aspirations (traducteur, interprète, localisateur, guide-interprète, professeur, linguiste, etc.). Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter ce site en cliquant ici.

Le traducteur transpose un texte d’une langue à une autre. Il doit à la fois respecter la forme et le fond des textes qui lui sont confiés.

Je vais parler plus particulièrement de la profession qui est la mienne : la traduction. C’est une activité professionnelle riche dans sa diversité et épanouissante dans son exercice, en effet, la majorité des traducteurs sont à leur compte, ce qui permet de bénéficier d’une liberté certaine.

Ce métier requière des qualités spécifiques pour s’inscrire dans la durée et pour que le traducteur puisse en vivre.

Sens de la précision, grande rigueur et endurance.

Discipline et application sont indispensables pour diriger son activité et la rendre rentable. Il faut aussi posséder un sens de la polyvalence prononcé car la traduction ne sera que l’une des nombreuses tâches à traiter : compta, finance, prospection, présence en ligne, etc. Il est vital d’avoir un esprit indépendant, mais également les pieds sur terre pour mener tout de front.

Regardez ce témoignage d’une traductrice indépendante pour en découvrir un peu plus sur les différentes composantes du métier : http://www.youtube.com/watch?v=RizypmyjGpw

Je conseille également les vidéos suivantes enregistrées lors de l’Intervention à la Cité des Métiers des Côtes d’Armor à Ploufragan le 24/10/2013 sur les métiers de Traducteur et d’Interprète.

Partie 1 Présentation du métier : http://youtu.be/160BDYe0Qzw

Partie 2 Formations : http://youtu.be/NWQh5AMaY3w

Partie 3 La rémunération : http://youtu.be/6_9RJKHc7Ec

Partie 4 Reconnaissance et définition métiers : http://youtu.be/7QpIv1IkdbU

Partie 5 Situations d’exercice : http://youtu.be/eUW-ccvfls0

Partie 6 Évolutions et perspectives d’emploi : http://youtu.be/CDr6NzgjHYM